Tes chaussures de randonnée aux pieds, tu entres dans le royaume des plantes et des animaux. C'est un lieu où tu as de nombreuses libertés: tu décides de ta course, de ton itinéraire et de ton rythme. Ce faisant, garde toutefois toujours à l'esprit que tu es un invité privilégié dans les montagnes.

Plantes et animaux sont nombreux à vivre dans cette environnement et à se battre pour leur survie dans des conditions souvent rudes. Nombre d'entre eux sont endémiques d'un certain environnement. Ils ne peuvent vivre et trouver la nourriture qui leur convient qu'à cet endroit. Le tétras lyre en est un bon exemple: on ne le trouve qu'en lisière de forêt, où il y a des arbustes et où il peut manger des baies.

Une grande responsabilité t'incombe avant, pendant et après ta randonnée en montagne: en utilisant un moyen de transport aussi respectueux de l'environnement que possible, en regardant où tu mets les pieds et en éliminant correctement tes déchets en plaine, tu peux contribuer à ce que la nature alpine soit préservée et puisse prospérer.

Code de conduite pour les randonneurs

Voici quelques conseils pour parcourir la nature en veillant à elle et en la respectant. Tu peux ainsi beaucoup contribuer à ce que tous les randonneurs, toi y compris, puissent continuer de vivre des aventures uniques au milieu des montagnes.

1. Respecte les restrictions
Tiens compte des panneaux d'information sur place.

2. Utilise les sentiers et les itinéraires existants
Cela permet de ménager les biotopes sensibles de la faune et de la flore. Respecte les propriétés privées et ferme les enclos.

3. Photographie les fleurs plutôt que de le cueillir
C'est dans la nature que les plantes sont le plus belles. Ramasse les petits fruits et les champignons avec modération et respecte les jours d'interdiction.

4. Contribue à la propreté de l'environnement
Emporte tes déchets avec toi. Veille à faire tes besoins assez loin des cours d'eau; recouvre tes excréments et le papier toilette. Les mouchoirs en papier et les lingettes humides ne sont pas adaptés car il leur faut très longtemps pour se dégrader.

En outre, veille toujours aux points suivants:

Adopter un comportement responsable et respectueux de la nature et de l'environnement ne doit pas se limiter au moment de la course. L'avant et l'après, la préparation, le choix du moyen de transport et la nuitée en font partie et sont des éléments essentiels pour que la sortie soit une réussite.

5. Voyage écologique
Profite des nombreux avantages des transports publics. Si ce n'est pas possible sans voiture, on peut se tourner vers Mobility ou le taxi alpin pour certains tronçons.

6. Respecte les interdictions de circuler et de parquer
Il est généralement interdit de circuler sur les routes forestières. Evite le parking sauvage: il agace les agriculteurs et les propriétaires, et peut occasionner des dommages aux cultures.

7. Consomme local et économise les ressources
Passe la nuit dans la région et achète des produits locaux afin de soutenir les régions de montagne et d'améliorer le bilan écologique de ta course. Economise l'eau et l'énergie dans les hébergements de montagnes: ces ressources sont limitées!

8. Si tu campes, fais-le correctement
Si tu souhaites camper dans la nature, contrôle au préalable si c'est autorisé. Ne laisse rien derrière toi si ce n'est l'empreinte de tes pas. Tu trouveras d'autres précieux conseils dans notre aide-mémoire Camper et bivouaquer.

9. Utilise les foyers existants
Chaque nouveau foyer détruit le sol et la végétation pour des années. Tiens compte du danger d'incendie de forêt du moment.

10. Tiens ton chien en laisse, en particulier en forêt
Les animaux sauvages fuient en présence de chiens en liberté, qui les prennent souvent en chasse. Cela occasionne beaucoup de stress pour la faune.