La randonnée en plein air offre de magnifiques occasions de découvrir la nature, de partager avec les gens, de prendre des responsabilités et de vivre des aventures. Les recommandations qui suivent t'aideront à faire de tes randonnées en montagne un moment de plaisir et à faire face efficacement aux dangers qui pourraient se présenter.

Ces 10 points se fondent sur les recommandations du CAA et ont été complétés par les experts du CAS en matière de formation et de sécurité. Toutefois, ils ne remplacent pas les cours de formations, qui permettent d'acquérir des bases importantes ainsi que d'élargir ses connaissances et d'affiner sa technique sous le regard de personnes qualifiées.

10 conseils

1. En forme en montagne

La randonnée en montagne est un sport d'endurance. L'effort bénéfique que cela représente pour le cœur et le système circulatoire exige que l'on soit en bonne santé et capable d'estimer ses capacités. Evite d'être pressé par le temps et choisis un rythme qui n'essoufflera aucun membre du groupe.

2. Planification soigneuse

On trouve sur les cartes de randonnée, dans les guides, sur internet et auprès des experts des informations sur la longueur d'une course, le dénivelé, la difficulté et les conditions du moment. Les prévisions météo sont particulièrement importantes car les orages, la neige, le vent et le froid peuvent fortement accroître le risque d'accident. Adapte toujours l'itinéraire en fonction du niveau du groupe et prévois des itinéraires alternatifs. Informe-toi sur les numéros d'urgence des secours en montagne du pays (REGA: 1414; numéro d'urgence européen: 112).

3. Equipement adapté

Adapte ton équipement à ton but et veille à limiter le poids de ton sac! Il faut toujours avec soi l'équipement nécessaire pour se protéger contre la pluie, le froid et le soleil. De bonnes chaussures permettent d'avoir de meilleurs appuis. En cas d'urgence, il vaut mieux avoir avec soi une trousse de premiers secours, une couverture de survie et un natel.

4. Chaussures adaptées

De bonnes chaussures de randonnée protègent les pieds, les soulagent et confèrent de meilleurs appuis. Lorsque tu choisis ta chaussure, veille à ce qu'elle soit parfaitement ajustée à ton pied, qu'elle ait une semelle profilée et adhérente et qu'elle soit imperméable et légère. En outre, les chaussures de randonnée hautes (au-dessus de la cheville) sont un meilleur soutien, en particulier quand les pieds sont fatigués lors de longues marches.

5. La clé: avoir le pied sûr

On glisse ou on trébuche, et c'est la chute... C'est la principale cause d'accidents! Sois conscient que la fatigue et un rythme trop soutenu diminue beaucoup la concentration et la sûreté de son pas. Attention aux chutes de pierres: en marchant avec précaution, tu peux éviter de faire partir des pierres.

6. Rester sur les sentiers balisés

En terrain où il n'y a pas de chemin, le risque d'être désorienté, de faire une chute ou de recevoir une pierre augmente. Evite les raccourcis et, si tu es sorti du chemin, reviens sur tes pas jusqu'à pouvoir t'orienter de nouveau. Attention: on sous-estime souvent les névés raides, ils sont dangereux! On peut par exemple se renseigner auprès du gardien de cabane.

7. Faire régulièrement des pauses

Faire une pause au bon moment permet de récupérer, de profiter du paysage et de discuter avec ses compagnons. Pour garder de l'énergie et rester concentrer, il faut boire et manger. Des boissons (non sucrées) en suffisance et un pique-nique adapté (barres de céréales, fruits secs, chocolat, fromage, viande séchée, noix, biberli) te donneront l'énergie nécessaire pour toute la journée.

8. Surveiller les enfants

Souviens-toi que le principal pour les enfants devrait être de s'amuser et de découvrir en jouant. Dans les passages présentant un risque de chuter, un adulte ne peut s'occuper que d'un enfant. Assurer l'enfant avec un bout de corde dans les passages exposés. Les courses très exposées qui demandent d'être concentré sur une longue durée ne sont pas adaptées pour les enfants.

9. Petits groupes

Les petits groupes garantissent la flexibilité et permettent aux randonneurs de s'aider entre eux. Informer ses proches de son objectif, de son itinéraire et de l'heure de retour prévue. Rester en groupe. Randonneurs solitaires, attention: de petits incidents peuvent déjà mener à des situations d'urgence graves.

10. Respecter la nature

Les montagnes constituent un espace précieux pour parcourir une nature unique. Sache apprécier cette liberté et respecte cet environnement fragile! Protège la nature en montagne: reprends tes déchets avec toi, évite de faire du bruit, reste sur les sentiers, ne dérange pas la faune sauvage et les animaux de pâturage, ne cueille pas les plantes et respecte les zones de protection.